nouveauminiature

Un mooc (Massif Open Online Cours) pour devenir “un pro” des classes inversées, ça vous dit ? Inscrivez-vous ici !

séparationclasseinversée

 

Un guide GENIAL pour mettre en oeuvre les classes inversées, lecture “facile” et pistes très concrètes…. Merci aux auteurs !!

Classes_Inversees

 

séparationclasseinversée

 

 

La classe inversée au primaire, c’est possible ? Et bien oui ! La circonscription d’Elbeuf (en Normandie, vers Rouen) a réalisé un remarquable boulot sur la question. En vous rendant ici, vous y trouverez tout ce qu’il faut pour commencer : des exemples, des outils, des sites, des applis et un diaporama vraiment bien fait sur les fondements de ce type de pédagogie. Et vraiment, vraiment, ça donne envie !

séparationclasseinversée

 

La classe inversée, ça vous tente, ou vous êtes déjà à fond…. ? Clic sur l’image pour plus d’infos et pour consulter le programme, disponible sous peu…

 

 

 

 

séparationclasseinversée

La classe inversée n’apporterait rien aux “bons élèves” ? Alors, c’est que c’est mal fait ! Et toc ! Un article fort intéressant d’un prof qui pratique la classe inversée depuis longtemps et qui dément cette affirmation. A lire ici.

 

séparationclasseinversée

 

 

Des exemples concrets de différenciation à travers le recours à divers outils (Quizizz ou LearningApps) ou démarches (classe inversée) sont présentés par Rafika Selmi et ses collègues professeurs de langues du collège Les Rives du Léman à Evian-les-Bains (Haute-Savoie 74). Vous trouverez sur le site un document pdf complet avec des exemples de différenciation et classe inversée ainsi qu’un guide d’utilisation de Quizizz.. On ne peut pas être plus concret !

Et pour réaliser des vidéos facilement, en les adaptant à vos élèves, allez voir ici.

séparationclasseinversée

Les classes inversées connaissent depuis quelques années un engouement remarquable et donnent une nouvelle intensité au débat sur les pratiques pédagogiques à l’ère du numérique : l’enseignant n’est plus un expert sur son estrade mais un facilitateur d’apprentissage et l’étudiant devient un partenaire actif dans la construction du savoir.
Comme toute démarche pédagogique, elle compte “ses fans” et ses détracteurs. L’idéal est de s’y essayer…
Plusieurs pistes à vous proposer :

Tout d’abord cet ouvrage version papier ou numérique qui propose :
-un questionnement sur le caractère innovant de ce concept,
-un éclairage complet pour mettre en place ce dispositif
– une réflexion sur le statut du savoir, la modification de la relation entre enseignant et apprenant et la reconfiguration des lieux et des temps d’apprentissages.
– des exemples concrets de mise en œuvre dans les classes.

 

 

Et puis une interview de Marcel Lebrun sur le concept de la conférence inversée, passionnante. C’est à retrouver ici.

Pour préparer la conférence inaugurale inversée sur la classe inversée (ça va, vous suivez ?), un certain nombre de documents étaient proposés, essentiellement des vidéos. A retrouver, ici.

Et enfin, le texte de l’intervention de Marcel Lebrun sur la classe inversée (lors de la conférence de consensus du CNESCO en Mars dernier). Retrouvez également la vidéo, ici.

De quoi vous faire votre propre opinion, et qui sait, vous y essayer !

 

séparationclasseinversée

 

realiserdescapsulesRéaliser des capsules pour vos élèves le plus simplement du monde, c’est ici.

 

 

 

 

séparationclasseinversée
Classe inversée et “ludification” en musique, pour une classe vivante et “moins passive”, c’est ici. Des exemples de tâches complexes, les vidéos réalisées par le prof…. bref, y’a plus qu’à !!

classeinverseemusique

 

séparationclasseinversée

 

 

apprentichevalierJ’aurais pu mettre cette ressource dans la rubrique “intelligences multiples” tant ce scénario pédagogique de Agnès Constant, professeure de lettres à Noisy le Grand, est riche de diversité : vidéo, cartes mentales, temps d’échanges, synthèses écrites réalisées en ilots, des extraits de Star Wars, des vignettes d’Indiana Jones… Mais de quoi s’agit-il ? D’une séquence en classe inversée sur les apprentis chevaliers… elle est généreusement partagée ici. J’ose vous le dire, je me suis régalée à “la vivre”, comme si j’étais un élève. C’est aussi un très, très bel exemple d’utilisation du numérique.
 

 

séparationclasseinversée

David Bouchillon nous explique comment la classe inversée a évolué vers une différenciation toujours plus grande…Tous ses élèves ne font pas la même chose en même temps, il a, en effet, créé 6 parcours différents ! Un article passionnant avec des exemples et des illustrations concrètes.
A la fin de l’article, d’autres liens vers d’autres dispositifs de classe inversée.

vousnousilsclasseinversee

 

séparationclasseinversée

Apprendre à “penser” les apprentissages en classe inversée ou se perfectionner ? Canopé lance un “mooc classe inversée”  à partir du
19 octobre prochain :

“Cette formation en ligne de six semaines vous permettra de comprendre et d’appliquer les principes pédagogiques de la classe inversée dans votre établissement. Deux parcours vous seront proposés :
• un parcours initiation pour vous sensibiliser au concept et apprendre à élaborer votre projet de classe inversée ;
• et un parcours d’approfondissement pour développer des thématiques dont la réalisation de vidéos, les plans de travail et l’évaluation, l’agencement de l’espace en classe, etc.”

Intéressé(e) ? C’est ici.
Besoin de ressources, d’exemples, c’est ici.

séparationclasseinversée
Comprendre la classe inversée en 1 minute ? C’est ici.

1minutepourcomprendreclasseInversée

 

 

 

 

 

 

séparationclasseinversée
Vous voulez des illustrations en vrai pour mieux comprendre et éventuellement tordre le cou à des “mythes” du genre : “La classe inversée, c’est le cours à la maison et les exos en classe”  🙁  . Alors pour éviter de tomber dans ces “pièges” ou ces modes (au choix),  rendez-vous, ici.

séparationclasseinversée

Dans un modèle traditionnel, la partie de l’apprentissage réalisée en classe est un enregistrement des connaissances transmises par l’enseignant (tâche de bas niveau cognitif). Le développement et l’approfondissement des compétences (tâches de plus haut niveau cognitif) sont généralement relégués au travail hors la classe.

Dans le modèle de la classe inversée, les leçons sont exportées en dehors de la classe, par l’intermédiaire de vidéos, de podcasts, ou de textes à lire. Le temps d’interaction entre l’enseignant et les élèves peut donc être utilisé pour réaliser des activités permettant de développer des compétences. On passe d’une logique de face à face à une logique de côte à côte.
Il apparait nettement que la classe inversée combine les caractéristiques de plusieurs approches pédagogiques : la pédagogie active, la différenciation pédagogique, l’auto-apprentissage, l’apprentissage par les pairs, l’approche par résolution de problème ou l’apprentissage coopératif. Avant de se lancer, soyons bien au clair sur ces différentes approches… et surtout, varions, varions nos démarches afin que tous les élèves y trouvent leur compte. Au même titre que la pédagogie coopérative ou la pédagogie de projet, l’important est de permettre aux intelligences de s’exprimer, de se développer. Ainsi, les temps de réflexion à plusieurs qui favorisent (entre autre) l’expression de l’intelligence interpersonnelle vont alterner avec des temps seul(e), face à la tâche (réinvestissement, mémorisation, transfert) favorisant (entre autre) l’expression de l’intelligence intrapersonnelle, mais aussi en “collectif” afin de renforcer les capacités attentionnelles.
Vous êtes intéressé, vous avez envie de vous lancer ? Rendez-vous ici ou encore ici et aussi .
Pour créer des vidéos pédagogiques, ici ou encore, , pour en utiliser “des clés en main”.

Classe inversée par une équipe de profs angliciste de l’Académie de Grenoble, .

Classe inversée en mathématiques, c’est ici