Les institutions de rééducation

Au cours de son parcours de formation, l’élève handicapé peut être amené à séjourner, à temps plein ou à temps partiel, dans un établissement médico-social.
Ces établissements médico-sociaux, publics ou privés, se caractérisent par des spécificités qui permettent de répondre aux besoins des enfants et adolescents handicapés.

Les différents établissements médico-sociaux,  on distingue :

  • les instituts médico-éducatifs (IME) qui accueillent les enfants et les adolescents atteints de déficiences mentales ;
  • les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) qui accueillent les jeunes souffrant de troubles de la conduite et du comportement ;
  • les établissements pour polyhandicapés qui s’adressent aux enfants et adolescents présentant des handicaps complexes, à la fois mentaux et sensoriels et/ou moteurs ;
  • les instituts d’éducation sensorielle (handicaps auditifs et visuels) portent des noms variables ;
  • les établissements pour enfants et adolescents présentant un handicap moteur sont souvent appelés IEM (instituts d’éducation motrice). L’orientation vers ces établissements relève d’une décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Le coût de la prise en charge y est assuré par l’assurance maladie ; ces établissements sont placés sous la tutelle des ARS (agences régionales de santé).
  • Les établissements de soins et de rééducation du type Centre Médico-Psychologique et Service d’éducation spéciale à domicile.

La scolarisation en établissement médico-social

Des enseignants spécialisés sont présents dans ces établissements dans le cadre des unités d’enseignement. Ce sont soit des maîtres de l’enseignement public, soit des maîtres de l’enseignement privé sous contrat.
Le nombre des enseignants et l’organisation de la scolarité sont variables d’un établissement à un autre. Dans tous les cas, le travail des enseignants s’effectue en référence aux programmes officiels dans le cadre d’une pédagogie adaptée. Leur action s’inscrit dans le projet global de l’établissement en complément des actions éducatives et thérapeutiques qui sont également proposées.

Liste des IME en région PACA, ici

Liste des ITEP en région PACA, ici

Liste des Instituts pour polyhandicapés, ici

Institut d’Education Motrice (IEM), ici

Institut Régional des Sourds et Aveugles de Marseille (IRSAM), le site d’une association qui « œuvre depuis plus de 100 ans au service de la prise en charge pédagogique et éducative des personnes déficientes sensorielles ». Basée à Marseille (13), elle gère aussi des établissements pour enfants ou pour adultes à Lyon, Nice et La Réunion :
http://www.irsam.asso.fr/
Voir sur ce site la présentation de l’Institut des Jeunes Aveugles et Amblyopes Arc-en-Ciel, à Marseille (13) :
http://www.irsam.fr/nos-structures/pour-enfants-et-adolescents/deficients-visuels/arc-en-ciel-marseille.html

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT, anciennement CAT) dans les Alpes Maritimes.

Les  Centres d’Actions Médico-Social Précoces, CAMSP,  sont des centres qui reçoivent des enfants, de la naissance à 6 ans, présentant ou susceptibles de présenter des retards psychomoteurs, des troubles sensoriels, neuro-moteurs ou intellectuels, avec ou sans difficultés relationnelles associées. Certains CAMSP assurent le suivi spécifique annuel des anciens prématurés.
Les objectifs d’un CAMSP :
– dépistage des déficits ou handicaps
– prévention de leur aggravation
– rééducation par cure ambulatoire
– accompagnement des familles, partenariat avec les écoles, établissements spécialisés, en lien avec la MDPH
– aide à l’intégration dans les structures d’accueil de la petite enfance (Crêche, Halte-Garderie, Ecole maternelle)
– lien avec les structures Hospitalières et « de ville ».
L’annuaire des CAMSP, ici.
Le site national, très complet, là.

Les Centres Médico-Psychologiques (CMP) : Le Centre médico-psychologique (CMP) est un lieu de consultations et de soins ambulatoires gratuits, où travaille une équipe pluridisciplinaire – pédopsychiatres, psychologues, orthophonistes, assistante sociale, psychomotriciens, etc.
C’est également un lieu d’élaboration et de coordination des prises en charge, en partenariat avec l’ensemble du réseau interne et externe. Il accueille des enfants et des adolescents de 0 à 18 ans présentant des troubles relationnels, psychomoteurs, des troubles du comportement et du langage, etc., leurs familles ou représentants légaux. La liste des CMP et leurs coordonnées, ici.

Les Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile, Sessad,  ils apportent aux familles conseils et accompagnement, ils favorisent l’inclusion scolaire et l’acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés. Les interventions ont lieu dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent (domicile, crèche, école, centre de vacances…) et dans les locaux du SESSAD. En ce qui concerne l’intervention au sein de l’école, elle peut avoir lieu en milieu ordinaire ou dans un dispositif d’inclusion scolaire (ULIS école, collège, lycée).  Chaque SESSAD est spécialisé par type de handicap et porte des appellations différentes. – – SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile) : il s’occupe des jeunes de 0 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles ou motrices et de troubles du caractère et du comportement. – SSAD (Service de Soins et d’Aide à Domicile) : il suit les enfants polyhandicapés (déficience motrice et déficience mentale) âgés de 0 à 20 ans.
Safep (Service d’accompagnement familial et d’éducation précoce) : il accueille les enfants de 0 à 3 ans déficients auditifs et visuels graves.
Ssefis (Service de soutien à l’éducation familiale et à l’intégration scolaire) : il se charge des enfants de plus de 3 ans déficients auditifs graves.
SAAAIS (Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire) : il suit les enfants de plus de 3 ans atteints de déficience visuelle grave. Les SESSAD sont des services médico-sociaux qui peuvent être autonomes mais qui sont très souvent rattachés à un établissement spécialisé (un IME la plupart du temps).

L’annuaire des SESSAD en PACA, ici.

 

Les commentaires sont fermés.