Communiqué : Aux familles et aux membres des communautés éducatives des établissements catholiques

 

Aux familles et aux membres
des communautés éducatives
des établissements catholiques

 

Nice le, 7 février 2018

 

Madame, Monsieur, chers parents,

Depuis quelques jours, plusieurs médias se font l’écho d’une enquête en cours, ouverte à l’encontre d’un prêtre du diocèse qui a assuré une part de son ministère dans plusieurs établissements catholiques. Cette enquête, diligentée par le Procureur de la République, a été confiée à la Brigade des Mineurs de la sûreté départementale.

L’enquête concerne des faits graves, de nature sexuelle, commis en 1990, sur un jeune élève d’un établissement catholique de Nice.

A ce jour, une seule plainte a été enregistrée. Mais le Procureur de Nice a annoncé cette semaine d’éventuelles poursuites judiciaires suite à différents signalements déposés par des personnes devenues aujourd’hui adultes.

Je tenais à vous informer que ce prêtre a fait l’objet l’été dernier d’une suspension administrative lui interdisant toute activité en lien avec des mineurs dans les centres de vacances et de loisirs.

Dès cette suspension, notre évêque, Monseigneur Marceau, a également pris des mesures de précaution similaires pour suspendre le prêtre de tout ministère auprès des mineurs (catéchèse, aumônerie, activité au contact des enfants) à compter de la rentrée scolaire 2017.

Dans un communiqué diffusé à la presse ainsi que sur le site du diocèse, il s’est exprimé sur les mesures prises à l’encontre du prêtre et sur les nouveaux éléments évoqués par le Procureur.

Dans ces moments difficiles et lourds d’émotion, je voudrais rappeler qu’une enquête n’est pas une condamnation, mais aussi souligner que si les faits sont avérés, ils ne sauraient appeler de notre part que la plus totale et la plus ferme condamnation.

Je tiens également à redire aux familles que l’instruction ouverte ne saurait entacher la confiance que nous portons à l’ensemble des acteurs éducatifs de nos établissements. Mes pensées se tournent également vers toutes les personnes qui auraient pu être blessées par ces évènements et je remercie chaque famille de son soutien et de sa confiance.

Dès que nous serons en mesure de le faire, nous ne manquerons pas de vous fournir des informations supplémentaires.

Je vous assure, Madame, Monsieur, chers parents, de mon entier dévouement au service des enfants qui nous sont confiés et vous prie de croire, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

 

Philippe PANARELLO
Directeur Diocésain de l'Enseignement Catholique